Google Search Console pour les nuls

Et si je vous disais qu’il existait un outil gratuit et puissant pour gérer le SEO de votre blog ? C’est outil essentiel pour toutes personnes gérant un site ou un blog, c’est Google Search Console, GSC pour les intimes.Iscomity vous a donc concocté un guide complet sur comment utiliser cet outil indispensable pour votre SEO !

Iscomity google search console

Google Search Console est un service proposé par Google pour gérer tout ce qui est lié aux recherches. Cet outil regroupe de nombreuses fonctions permettant de corriger les erreurs de son site et définir des stratégies à partir de vos données de recherche.

1. Apparence dans les résultats de recherche

Cette section vous aide à visualiser comment votre site ressort dans les résultats de recherche.

De nombreux éléments peuvent vous aider à analyser et optimiser cette apparence, comme les cartes enrichies et les marqueurs de données. Voici à quoi correspondent chacun de ces éléments, et comment les utiliser à votre avantage.

 A. Données structurées

Les données structurées, sous la forme d’extraits enrichis (rich snippets), permet d’identifier votre contenu afin que Google puisse le catégoriser et mieux l’indexer. Google s’en sert pour créer des résultats de recherche plus riches.

Voici ce à quoi ressemblent l’utilisation de données structurées une fois sur Google :

Iscomity tarte aux fraises

En cherchant « tarte aux fraises » sur Google, j’arrive sur les résultats ci-dessus.

Tous ces résultats sont riches, ils contiennent des images, des notes et des informations très pertinentes comme le temps de préparation ou le nombre de calories de la recette.

Ces résultats génèrent un taux de clic bien plus élevés, de par leur position et leur apparence, car l’on sait d’avance le temps que cela nous prendra, et que ces recettes ont déjà été approuvées par d’autres internautes.

Vous saisissez l’intérêt ?

Google permet de créer des extraits enrichis pour les éléments suivants :

  • Articles
  • Entreprises locales
  • Musique
  • Recettes
  • Critiques et avis utilisateurs
  • TV, films et vidéos

Alors comment utiliser ces données structurées ?

Demandez à votre développeur de créer des extraits structurés dans votre site web sur tous les éléments possibles sur votre site.

Côté mobile, vous pouvez utiliser les cartes enrichies, qui fonctionnent similairement aux données structurées.

Iscomity rich cards

B. Le marqueur de données

Ce marqueur est un excellent substitut aux données strucutées, car vous n’avez pas besoin de vous y connaître en HTML ou de demander de l’aide à votre cousin développeur. En effet, il permet de marquer le contenu de votre site, comme le font les données structurées.

Cependant, cet outil a certaines limites. Vous devrez le gérer pour chaque page de votre site. Si votre site en a plus de 1000, vous risquez d’y passer un bon moment.

Comment utiliser le marqueur de données ?

Cliquez sur « Commencer le balisage », un pop-up va apparaître. 

Entrez votre URL, et sélectionnez les données que vous souhaitez marquer (articles, événements, avis utilisateurs, etc.)

Une fois votre choix effectué, Google va reproduire votre page dans l’interface de GSC et vous pourrez surligner les informations importantes.

Vous devez maintenant définir quel est chaque élément de votre page. Par exemple pour un article vous devez surligner le titre, l’auteur, la catégorie, l’image et les notes.

Vous pouvez ensuite créer des ensembles de pages pour aller plus vite.

C. Améliorations HTML

Ce rapport vous révèle les problèmes détectés par Google comme :

  • Des URL ou meta-descriptions trop longues, trop courtes ou dupliquées
  • Des basiles titres manquantes, dupliquées ou trop longues/courtes
  • Du contenu que Google n’a pas pu indexer

Il vous faudra donc régler tous ces problèmes. Voici quelques règles essentielles de SEO pour vous aider :

  • Des titres plus de 70 caractères (ou de 612 pixels de largeur)
  • Des méta descriptions entre 150/155 caractères
  • Chaque page doit contenir un titre et une description unique
  • Votre contenu ne doit pas être bloqué par des robots.txt

D. Accelerated Mobile Pages

Cette récente fonction de GSC permet aux développeurs de créer des pages au chargement plus rapide. L’objectif est de rendre son site plus véloce sur les appareils mobiles.

2. Trafic de recherche

Ici, vous aurez toutes les informations sur votre positionnement, les liens vers votre site, les mots clés qui mènent à vous…

Selon moi, cette partie est la plus intéressante en termes d’aide à la décision et d’implémentation de nouvelles stratégies SEO.

A. Analyse de recherche

Ce rapport vous permet de connaître de nombreuses informations : le nombre de clics par mots clés, votre positionnement selon la géolocalisation, le taux de clic, etc.

Iscomity analyse

Voyons comment tirer parti de ces différentes informations :

  • Le nombre de clics par mot clé et le CTR (nombre de clics par impressions) vous aident à comprendre comment les internautes interagissent avec vos mots clés. Un grand nombre d’impressions pour un nombre de clics faible signifie qu’il vous faut trouver un meilleur titre ou une meilleure méta description (ou les deux), ou qu’il faut ajouter des extraits riches.
  •  
  • Le nombre d’impressions par mot clé permet de savoir sur quels mots clés vous êtes le mieux placé, s’ils correspondent à votre stratégie initiale et s’ils attirent du monde sur votre site. Vous pouvez créer des backlinks, optimiser ou créer du contenu ou des landing pages pour optimiser le nombre de clics par mot clé.
  • La position vous indique si vos efforts vont dans le bon sens. Si le mot clé que vous souhaitez ciblé se retrouve au fin fond de Google, il vous reste encore des efforts à fournir !
  •  
  • La partie Requêtes affiche ceux que les visiteurs de votre site ont tapé avant de vous trouver. Et cela peut vous réserver quelques surprises, comme une requête que vous n’imaginiez pas et qui vous ramène du trafic. La bonne chose à faire est d’en tirer parti et de créer du contenu pour cette requête spécifique.
  •  
  • La partie Pages est idéale pour vous tests A/B (dont je parlais dans mon article sur le taux de conversion). Servez-vous en pour identifier vos meilleures et pires pages.

B. Liens vers votre site

Cette section est un condensé de tout ce qu’il faut savoir sur les liens menant à vous.

Vous pouvez identifier les backlinks un peu douteux, qu’il vous faudrait faire supprimer (sites pour adultes, sites de spams, etc.)

Mais cela permet surtout d’identifier qui fait des liens vers vous et sur quelle section de votre site. Vous pourrez ainsi travailler sur la quantité et la qualité de vos backlinks en ciblant des sites similaires ou en travaillant la relation avec les sites qui vous ciblent déjà.

C. Liens internes

Ici vous trouverez tous les liens en internes de votre site.

Avoir de nombreux liens internes menant à une même page indiquera à Google que cette page est importante et devrait donc être mieux référencées.

Vous devez donc vous focaliser sur la création de liens internes vers des pages importantes qui n’ont pas ou peu de liens menant vers elles. Utilisez les pour mettre en avant vos pages produits ou vos contenus riches.

3. Index Google

Cette partie explique comment Google indexe et explore vos pages.

L’état de l’indexation vous montre les URLs indexés par Google, ceux qui sont bloqués et ceux qui ont été supprimés.

4. Exploration

Cette section présente comment Google explore votre site, et contient l’outil indispensable Explorer comme Google, qui vous permet de savoir comment Google expérimente vos pages.

Pour l’utiliser, entre l’URL que vous souhaitez explorer.

L’outil va ensuite vérifier si Google peut se connecter à votre lien et s’il ne rencontre pas d’erreurs ou de redirections.

Après avoir explorer et afficher une page, vous devriez, si besoin, la soumettre à Google pour qu’il l’indexe.

Voici un tour complet des fonctions de Google Search Console les plus utiles. L’outil en présente de nombreuses autres pour les plus expérimentés, que je vous invite à aller tester également !

Pour aller plus loin avec Iscomity

Retrouvez nos précédents articles sur le blog Iscomity Marketing. Si cet article vous a plu, partagez-le et retrouvez l'équipe Iscomity sur Twitter !

 

google conversion website

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.